Éconologis : Des résultats à la hauteur des attentes pour la première moitié de la saison

L’atteinte des objectifs de la saison 2016 du programme Éconologis va bon train alors qu’au moins 500 ménages auront déjà reçu le service gratuit d’ici à la relâche du temps des Fêtes. En effet, deux des régions desservies par l’organisme Vivre en Ville auront atteint au moins 50 % du nombre total de visites ciblées, alors que les deux autres régions avoisineront davantage les 40 % de l’objectif final.

Pour faciliter l’accès à ce programme saisonnier du ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Vivre en ville a modernisé ses procédures en simplifiant cette année les inscriptions en ligne. Ce mode d’inscription connaît d’ailleurs un franc succès, le formulaire Internet drainant chaque semaine un peu plus de 20 % des demandes de participation.

« On sent vraiment une différence dans les inscriptions cette année. Les carnets de rendez-vous sont pleins et les gens entendent beaucoup parler de nous. L’influence des médias sociaux et du volet numérique est non négligeable; cela nous aura certainement permis de rejoindre les jeunes familles et les étudiants qu’on a du mal à toucher par des moyens plus traditionnels », constate Sonia Garneau, coordonnatrice du programme pour Vivre en Ville depuis 2004.

Le programme Éconologis est disponible partout au Québec, et est livré par Vivre en Ville dans les secteurs de la Capitale-Nationale, de la Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et du Centre-du-Québec. Éconologis offre un coup de main gratuit aux ménages à faible revenu pour effectuer des travaux mineurs de calfeutrage dans leur logis. Le programme se déploie en deux volets distincts. Le premier comprenant la visite à domicile d’un conseiller en efficacité énergétique, des conseils pratiques, des produits économiseurs d’énergie et des mesures concrètes telles que le calfeutrage des fenêtres et l’isolation des prises électriques. Le second consiste au remplacement des vieux thermostats par des thermostats électroniques, sous réserve de certaines conditions.

Les personnes admissibles qui résident dans les régions nommées précédemment peuvent s’inscrire au programme Éconologis jusqu’au 31 mars 2017 via le site Web de l’organisme Vivre en ville (vivreenville.org/econologis) ou par téléphone au 418-523-5595 (sans frais 1 888 622‑0011). Tous les détails du programme sont disponibles en ligne sur www.econologis.gouv.qc.ca.

Saint-Victor fête Noël le 18 décembre

La Municipalité de Saint-Victor vous invite à venir célébrer Noël le 18 décembre prochain, de 13h30 à 15h30, au Stade des Bâtisseurs. Le rendez-vous festif saura plaire à toute la famille!

Au programme : patinage libre, animations diverses, heure du conte avec l’attachante Virus et plusieurs autres surprises pour les plus petits et les plus grands. «Le père Noël a même décidé de venir nous rendre visite, mentionne Katérie Métivier, coordonnatrice sports, loisirs et agente culturelle. Il apportera des cadeaux pour les enfants qui seront sur place», ajoute-t-elle.

Venez donc célébrer l’arrivée des Fêtes au 130, rue du Parc, à Saint-Victor.

Consultation publique: votre opinion compte !

Vous êtes invités à participer à une consultation publique le mardi 13 décembre prochain, à 19 h, à la bibliothèque municipale de Saint-Victor.

Au programme : la présentation des projets en cours et à venir au parc adjacent au terrain de balle.

Bienvenue à toutes et à tous !

Nouveauté à l’affiche : le savoir des métiers traditionnels beaucerons !

Depuis le 24 novembre dernier, la MRC Robert-Cliche est fière d’ajouter à ses produits culturels dix capsules vidéos portant sur des métiers traditionnels beaucerons. Ayant pour objectifs de présenter l’évolution des métiers en favorisant une transmission du savoir, ce précieux outil permet de conserver et de mettre en valeur la richesse du patrimoine matériel et immatériel. Un projet qui se veut porteur pour l’éducation des jeunes et de la population en plus d’être un précieux héritage pour les générations à venir.

« L’idée de ce projet est venue en constatant avec regret que notre mémoire collective, sur des faits historiques

ou des connaissances traditionnelles, se perdait de jour en jour en raison d’une population vieillissante et divers changements sociaux. Il fallait réagir et trouver un moyen de la conserver et d’en faire bénéficier le milieu et les générations à venir. Aujourd’hui, on peut se dire mission accomplie avec ce projet porteur sur les métiers traditionnels ! » souligne le préfet de la MRC Robert-Cliche, Luc Provençal. En effet, les capsules présentent à la fois les connaissances passées et actuelles, l’évolution des techniques employées au fil temps et au gré de l’avancée technologique en plus de livrer de précieux témoignages, souvenirs et expériences de vie de gens qui ont vécu l’hier et l’aujourd’hui.

3-2-1 : Action !

Le coupeur de glace, le trappeur, l’agriculteur, le scieur de bois, le maréchal ferrant, l’hôtelier, la maîtresse d’école, le fabricant des huiles essentielles, le restaurateur de granges et l’infirmière sont les métiers en vedette dans ce projet. Chacun des métiers est lié à une personne ou une organisation de l’une des dix municipalités de la MRC Robert-Cliche.  Les capsules sont disponibles en version complète, d’une durée approximative de dix minutes, ou en version synthèse, d’environ trois minutes. Une trousse pédagogique destinée à une clientèle d’âge scolaire présentera, entre autres, la version intégrale des capsules. Différents jeux ludiques et éducatifs alimenteront ensuite l’apprentissage des jeunes. Cette trousse sera disponible à la Maison des Jeunes Robert-Cliche et au Musée Marius-Barbeau. Sur demande, il sera possible de l’emprunter pour alimenter des activités dans les écoles, les bibliothèques ou autres événements dans les municipalités. Quant à la version courte des capsules, elles feront l’objet de campagne promotionnelle sur le web et les réseaux sociaux via les municipalités de la MRC Robert-Cliche et autres partenaires dans le milieu. Pour les visionner, rendez-vous sur Youtube et la chaîne Culture Beauce.

Un générique bien garni !

Projet inscrit dans l’entente de développement culturel 2014-2016 entre la MRC Robert-Cliche et le ministère de la Culture et des Communications du Québec, deux ans de recherche, documentation, de tournage et de montage ont été nécessaires pour arriver au produit lancé le 24 novembre dernier.  Au total, plus d’une quarantaine de bénévoles ont participé aux tournages pour les dix municipalités de la MRC Robert-Cliche. La recherche et documentation a été assumée et coordonnée par le Musée Marius-Barbeau tandis que la production par COGECOTV.

En plus des investissements inscrits dans l’entente de développement culturel de la MRC Robert-Cliche et du ministère de la Culture et des Communications du Québec, le projet bénéficie de la participation financière de la Caisse Desjardins Beauce-Centre, Raymond Chabot Grant Thornton et le CLD Robert-Cliche.

Visionnez la capsule de Saint-Victor Le Trappeur

Marché de Noël : près de 2 500 $ remis à deux organismes locaux

Les 12 et 13 novembre derniers, bon nombre de la région se sont rendus au Saloon Desjardins pour visiter le Marché de Noël de Saint-Victor mis en place par Caroline Lapointe, de la clinique d’orthothérapie Caroline Lapointe, et Anne-Marie Mathieu de Planiftime, de St-Victor. 

Caroline Lapointe, de la clinique d'orthothérapie Caroline Lapointe; Ginette Plante, responsable de la Victoroise; Jeanine Patry, responsable de la Maison des jeunes, et Anne-Marie Mathieu, de Planiftime

Caroline Lapointe, de la clinique d’orthothérapie Caroline Lapointe; Ginette Plante, responsable de la Victoroise; Jeanine Patry, responsable de la Maison des jeunes, et Anne-Marie Mathieu, de Planiftime

L’activité, qui suscite un grand intérêt d’année en année, mettait en vedette plus de 30 exposants de la région. Sur place : produits du terroir, accessoires pour enfants, décorations de Noël, bijoux et plus encore pour susciter l’intérêt de toutes les générations.

L’événement a permis aux organisatrices d’amasser pas moins de 2 500 $ qu’elles ont remis à deux organismes de la municipalité, soit la Maison des jeunes, qui a reçu une somme de 1 000 $, et la Victoroise, qui s’est vu octroyer le montant de 1 424,75 $.

« Nous tenons à remercier nos partenaires, soit la Municipalité de Saint-Victor, la Caisse des Sommets de la Beauce ainsi que Radio Beauce », indique Anne-Marie Mathieu. « Nous souhaitons également dire merci aux exposants et aux visiteurs qui, d’année en année, sont toujours au rendez-vous, ajoute Caroline Lapointe. On se dit à l’an prochain ! »

Le coût de la collecte de déchets chute de moitié

La Municipalité de Saint-Victor annonce avoir réduit de moitié les coûts liés à la collecte des ordures par le recours à un appel d’offre. Rappelons que jusqu’ici, la Municipalité procédait elle-même aux collectes, disposant de son propre camion.

C’est lors de la séance régulière du 7 novembre que furent annoncés les résultats de l’appel d’offres – l’entreprise Matrec a obtenu le contrat au montant de 119 641,80$ sur 24 mois, soit 59 820,90$ par année. À titre de comparaison, la collecte municipale a été réalisée pour 117 253$ pour la seule année 2015, et 121 000$ est prévu pour l’année courante. La Municipalité passera aussi à la collecte aux deux semaines pour la période d’hiver, s’arrimant ainsi avec ce qui a cours dans plusieurs autres municipalités.

Le camion à déchets de la Municipalité

Le camion à déchets de la Municipalité

Le maire Jonathan V. Bolduc a expliqué la démarche : “En comparant les coûts de collecte que l’on retrouvait dans les municipalités avoisinantes, on a constaté une différence majeure et elle n’était pas à notre avantage. Nous avons aussi remarqué que des villes comme Beauceville ou même Saint-Georges, avec leurs plus grandes populations, ne détenaient pas elles-mêmes de camion à déchets. Sans compter que les coûts d’entretien du camion acquis en 2009 n’auraient été qu’en s’accroissant pour les années à venir – sa vente ainsi que les économies générées en moins de deux ans permettront de rembourser complètement le prêt y étant lié, réduisant du coup à nouveau la dette municipale. Nous avons lancé l’appel d’offres et obtenons aujourd’hui une réponse fort satisfaisante et ce, dans l’intérêt premier du contribuable.”

Le recours au privé pour la collecte des déchets ne causera pas de mise à pied, assure le maire Bolduc : “Nous avons d’excellents employés et malgré leur bon travail, nous ne disposions pas du volume qui aurait permis de rivaliser avec une entreprise spécialisée en la matière. Les employés seront réaffectés notamment aux travaux de voirie, s’inscrivant dans notre autre engagement de mise à niveau continue du réseau routier municipal.”

Programme Éconologis

econologis_170px

Avec le retour de l’automne, le programme Éconologis vous offre un coup de main pour protéger votre logement ou votre maison contre les courants d’air et le temps froid. Si vous êtes admissible, vous pourrez recevoir gratuitement leur visite et il pourront procéder à l’installation de matériel calfeutrant comme des plastiques aux fenêtres ou des coupe-froids aux portes. Si vous êtes admissible, Éconologis peut également procéder gratuitement à l’installation de thermostats électroniques dans votre logement ou votre maison. Les conseillers d’Éconologis pourront aussi vous offrir des trucs et astuces pour réduire votre consommation d’énergie et votre facture de chauffage.

Contactez-les pour vérifier votre admissibilité au 418-523-5595 ou sans frais au 1-866-266-0008.