Prix du patrimoine 2017: appel de candidatures jusqu’au 30 mars

La MRC Robert-Cliche lance l’appel de candidatures pour la 7e édition des Prix du patrimoine. Jusqu’au 30 mars prochain, les Beaucerons ayant réalisé un projet à caractère patrimonial sont invités à soumettre leur candidature à cet événement rassembleur des régions de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches.

Initiative du Conseil de la culture, les Prix du patrimoine visent à souligner les actions locales pour la conservation et la mise en valeur du patrimoine. Les lauréats de la MRC seront dévoilés lors d’une cérémonie locale au printemps. Les récipiendaires seront par la suite invités à représenter la MRC Robert-Cliche à la soirée régionale Célébration patrimoine, événement réunissant les gagnants des régions de la Capitale Nationale et de la Chaudière-Appalaches. Celle-ci se déroulera à Lévis, le samedi 17 juin prochain.

En 2015, M. Claude Morin a reçu le prix du Patrimoine dans la catégorie Conservation et préservation grâce à la restauration d'une vieille grange à St-Séverin

En 2015, M. Claude Morin a reçu le prix du Patrimoine dans la catégorie Conservation et préservation grâce à la restauration d’une vieille grange à St-Séverin

Voici les quatre catégories de prix visant à reconnaître les initiatives et les bons coups en matière de patrimoine sur le territoire de la MRC Robert-Cliche.

1. Conservation et préservation

Intervention physique effectuée sur un bâtiment, un bien immobilier ou un ensemble bâti d’intérêt patrimonial visant à le mettre en valeur ou à le conserver dans le respect de l’ensemble de ses caractéristiques d’origine

L’intervention doit avoir été effectuée entre le 1er janvier 2015 et le 31 décembre 2016.

2. Interprétation et diffusion

Mise en valeur qui sensibilise au patrimoine en situation par l’action (animation, parcours interprété, circuit du patrimoine, spectacle ou festival mettant en valeur la culture traditionnelle, etc.) par l’objet (lieu, sentier d’interprétation, panneau, etc.) ou par une diffusion plus classique du patrimoine (exposition muséale, publication, etc.)

L’action ou le projet doit avoir été réalisé entre le 1er janvier 2015 et le 31 décembre 2016

3. Porteurs de tradition

Un individu, reconnu dans son milieu, pour la somme des connaissances et la maîtrise d’une pratique culturelle traditionnelle liée au conte, à la chanson, à la danse, à la musique, aux arts et métiers, aux coutumes, aux jeux, croyances, rituels et fêtes calendaires. Il devient le porteur d’une tradition active et dynamique, inscrite dans la communauté, en la transmettant à un ou des adeptes dans son milieu de vie.

Aucune limite de temps liée à l’action du candidat dans cette catégorie

4. Préservation et mise en valeur du paysage

Action ou projet visant, ultimement à préserver les éléments significatifs du paysage. Par exemple : action ou projet d’aménagements d’espaces publics, parcs, sentiers, sites préservés ou de découverte, les aménagements paysagers, forestiers, agricoles, etc. ; la mise en place de mesures incitatrices ou de programmes innovateurs ; les activités de sensibilisation ou d’interprétation du paysage ; l’affichage ayant un impact en regard du paysage (de nature commerciale, institutionnelle, publique, etc.)

L’action ou le projet doit avoir été initié entre le 1er janvier 2011 et le 31 décembre 2016

Inscription

Pour s’inscrire aux Prix du Patrimoine, vous devez remplir le formulaire en lien avec la catégorie pour laquelle vous appliquez.

Pour plus d’informations visitez le site Prix du Patrimoine ou contactez Valérie Chérétaki, conseillère aux communications et au développement des communautés du CLD Robert-Cliche au 418-397-4354 poste 228 ou valerie.cheretaki@cldrc.qc.ca.

 

LES LAURÉATS DE 2015

Les lauréats de la MRC  Robert-Cliche de la 6e édition des Prix du Patrimoine ont été reconnus le 13 mai 2015 lors d’une cérémonie locale en compagnie des maires des dix municipalités. Les lauréats suivants ont été récompensés pour leur travail et leurs efforts consacrés à la sauvegarde et la mise en valeur du patrimoine de la MRC Robert-Cliche.

Conservation et préservation

M.Claude Morin – Restauration d’une vieille grange, bâtiment patrimonial d’importance à Saint-Séverin

Interprétation et diffusion

Stéphane Vachon – Circuit d’interprétation du patrimoine de Saint-Frédéric

Porteurs de tradition

Richard Drouin de la Ville de Saint-Joseph-de-Beauce – Musique traditionnelle

Mention spéciale à un élu – nommée par le Conseil des maires de la MRC Robert-Cliche

Monsieur Michel Cliche, Maire de la Ville de Saint-Joseph-de-Beauce

De nouvelles voix répondront à vos appels à la Municipalité de Saint-Victor !

Afin d’améliorer le service offert aux citoyens, la Municipalité participe actuellement à un projet pilote qui vise à instaurer le service téléphonique 311 du central CITAM (Centre d’information de transfert d’appel au niveau municipal). Saint-Victor s’avère la première municipalité de la MRC Robert-Cliche à faire partie de celui-ci. Au total, six autres localités s’y joindront également. L’objectif ? Répondre rapidement et efficacement à vos besoins.

La première étape d’implantation du projet s’entamera dès le 16 janvier prochain. Toutes les communications téléphoniques effectuées à la Municipalité seront d’abord dirigées vers le central CITAM situé à Saint-Georges-de-Beauce, puis transférées à l’employé municipal concerné par le sujet de votre appel.

Au fil du temps, le central CITAM se verra octroyer plus de responsabilités. Il s’agit de la seconde étape du développement du projet pilote. Vous pourrez alors composer le 311 pour obtenir des réponses à toutes questions relatives à la Municipalité. Qu’il s’agisse de l’horaire des collectes des ordures ou du processus d’obtention d’un permis, d’interrogations concernant les taxes ou des démarches à effectuer pour faire une requête : les employés du central téléphonique sauront répondre à toutes vos interrogations. À ce moment-là, le 3-1-1 remplacera le numéro actuel de l’hôtel de ville, soit le 418 588-6854. Toutefois, jusqu’à ce que nous vous le confirmions, vous devez continuer de signaler le 418 588-6854 pour joindre la Municipalité. Prenez note qu’aucune date n’a encore été fixée pour la mise en place de cette seconde étape. Nous vous tiendrons informés de ces prochaines démarches au cours des semaines à venir.

Nous tenons à vous indiquer que malgré le fait que les appels seront dirigés vers un seul central, il sera toujours possible de parler avec un employé municipal lorsque nécessaire. L’objectif du projet pilote est de maximiser la qualité du service offert et non de couper tout contact entre le personnel de la Municipalité et les citoyens.

Miser sur l’efficacité

Consacrés à temps plein à la prise de communications téléphoniques, les répartiteurs du central répondront à tous les appels que vous effectuerez à la Municipalité sur les heures d’ouverture des bureaux. Nous voulons ainsi pallier le fait qu’il peut être parfois difficile de joindre un employé municipal lorsqu’il est en rencontre ou en réunion, par exemple. Vous obtiendrez ainsi rapidement les réponses à vos questions.

En constante évolution, le projet saura s’adapter à la réalité de la municipalité et ainsi contribuer au bien-être de tous les citoyens. Soyez à l’affut ! Nous vous tiendrons informés des prochains développements par le biais de communiqués.

La Scierie Lesveil s’installe à Saint-Victor

La CDI de Saint-Victor est heureuse d’accueillir une nouvelle entreprise sur le territoire ! En effet, la Scierie Lesveil a maintenant pignon sur rue au 227, rang 3 Nord. Son arrivée diversifie l’économie locale, nourrit son développement et crée même de l’emploi.

Autrefois située à Saint-Benoît-labre, la Scierie Lesveil est opérationnelle depuis maintenant trois ans. Elle se spécialise dans la réalisation de blocs de bois destinés à être vendus à d’autres entreprises pour la création de produits finis. « Nous fabriquons, entre autres, des blocs de mélèze, de tremble et de pruche de différentes grandeurs, soit des 1 x 4 pouces jusqu’aux 12 x 12 pouces », explique Heidy Lessard, bientôt actionnaire de l’entreprise.

Employés demandés

Celle qui deviendra copropriétaire de l’endroit avec Robin Veilleux et Christian Lessard affirme par ailleurs être à la recherche d’employés pour compléter leur équipe de travail. « Nous souhaitons embaucher un mécanicien et deux journaliers autonomes aptes à faire fonctionner diverses machines, telles qu’une déchiqueteuse, une déligneuse conventionnelle et une scie à ruban, par exemple », indique Heidy Lessard.

L’idée d’occuper l’un des postes offerts vous anime? Consultez l’offre d’emploi sur la page Facebook de l’entreprise en cliquant ici.

La CDI Saint-Victor leur souhaite bon succès dans leur nouveau défi !

 

Scierie Lesveil
227, rang 3 Nord

lesveil@hotmail.com

cdi-png

Éconologis : Des résultats à la hauteur des attentes pour la première moitié de la saison

L’atteinte des objectifs de la saison 2016 du programme Éconologis va bon train alors qu’au moins 500 ménages auront déjà reçu le service gratuit d’ici à la relâche du temps des Fêtes. En effet, deux des régions desservies par l’organisme Vivre en Ville auront atteint au moins 50 % du nombre total de visites ciblées, alors que les deux autres régions avoisineront davantage les 40 % de l’objectif final.

Pour faciliter l’accès à ce programme saisonnier du ministère de l’Énergie et des Ressources naturelles, Vivre en ville a modernisé ses procédures en simplifiant cette année les inscriptions en ligne. Ce mode d’inscription connaît d’ailleurs un franc succès, le formulaire Internet drainant chaque semaine un peu plus de 20 % des demandes de participation.

« On sent vraiment une différence dans les inscriptions cette année. Les carnets de rendez-vous sont pleins et les gens entendent beaucoup parler de nous. L’influence des médias sociaux et du volet numérique est non négligeable; cela nous aura certainement permis de rejoindre les jeunes familles et les étudiants qu’on a du mal à toucher par des moyens plus traditionnels », constate Sonia Garneau, coordonnatrice du programme pour Vivre en Ville depuis 2004.

Le programme Éconologis est disponible partout au Québec, et est livré par Vivre en Ville dans les secteurs de la Capitale-Nationale, de la Chaudière-Appalaches, du Bas-Saint-Laurent et du Centre-du-Québec. Éconologis offre un coup de main gratuit aux ménages à faible revenu pour effectuer des travaux mineurs de calfeutrage dans leur logis. Le programme se déploie en deux volets distincts. Le premier comprenant la visite à domicile d’un conseiller en efficacité énergétique, des conseils pratiques, des produits économiseurs d’énergie et des mesures concrètes telles que le calfeutrage des fenêtres et l’isolation des prises électriques. Le second consiste au remplacement des vieux thermostats par des thermostats électroniques, sous réserve de certaines conditions.

Les personnes admissibles qui résident dans les régions nommées précédemment peuvent s’inscrire au programme Éconologis jusqu’au 31 mars 2017 via le site Web de l’organisme Vivre en ville (vivreenville.org/econologis) ou par téléphone au 418-523-5595 (sans frais 1 888 622‑0011). Tous les détails du programme sont disponibles en ligne sur www.econologis.gouv.qc.ca.

Saint-Victor fête Noël le 18 décembre

La Municipalité de Saint-Victor vous invite à venir célébrer Noël le 18 décembre prochain, de 13h30 à 15h30, au Stade des Bâtisseurs. Le rendez-vous festif saura plaire à toute la famille!

Au programme : patinage libre, animations diverses, heure du conte avec l’attachante Virus et plusieurs autres surprises pour les plus petits et les plus grands. «Le père Noël a même décidé de venir nous rendre visite, mentionne Katérie Métivier, coordonnatrice sports, loisirs et agente culturelle. Il apportera des cadeaux pour les enfants qui seront sur place», ajoute-t-elle.

Venez donc célébrer l’arrivée des Fêtes au 130, rue du Parc, à Saint-Victor.

Consultation publique: votre opinion compte !

Vous êtes invités à participer à une consultation publique le mardi 13 décembre prochain, à 19 h, à la bibliothèque municipale de Saint-Victor.

Au programme : la présentation des projets en cours et à venir au parc adjacent au terrain de balle.

Bienvenue à toutes et à tous !

Nouveauté à l’affiche : le savoir des métiers traditionnels beaucerons !

Depuis le 24 novembre dernier, la MRC Robert-Cliche est fière d’ajouter à ses produits culturels dix capsules vidéos portant sur des métiers traditionnels beaucerons. Ayant pour objectifs de présenter l’évolution des métiers en favorisant une transmission du savoir, ce précieux outil permet de conserver et de mettre en valeur la richesse du patrimoine matériel et immatériel. Un projet qui se veut porteur pour l’éducation des jeunes et de la population en plus d’être un précieux héritage pour les générations à venir.

« L’idée de ce projet est venue en constatant avec regret que notre mémoire collective, sur des faits historiques

ou des connaissances traditionnelles, se perdait de jour en jour en raison d’une population vieillissante et divers changements sociaux. Il fallait réagir et trouver un moyen de la conserver et d’en faire bénéficier le milieu et les générations à venir. Aujourd’hui, on peut se dire mission accomplie avec ce projet porteur sur les métiers traditionnels ! » souligne le préfet de la MRC Robert-Cliche, Luc Provençal. En effet, les capsules présentent à la fois les connaissances passées et actuelles, l’évolution des techniques employées au fil temps et au gré de l’avancée technologique en plus de livrer de précieux témoignages, souvenirs et expériences de vie de gens qui ont vécu l’hier et l’aujourd’hui.

3-2-1 : Action !

Le coupeur de glace, le trappeur, l’agriculteur, le scieur de bois, le maréchal ferrant, l’hôtelier, la maîtresse d’école, le fabricant des huiles essentielles, le restaurateur de granges et l’infirmière sont les métiers en vedette dans ce projet. Chacun des métiers est lié à une personne ou une organisation de l’une des dix municipalités de la MRC Robert-Cliche.  Les capsules sont disponibles en version complète, d’une durée approximative de dix minutes, ou en version synthèse, d’environ trois minutes. Une trousse pédagogique destinée à une clientèle d’âge scolaire présentera, entre autres, la version intégrale des capsules. Différents jeux ludiques et éducatifs alimenteront ensuite l’apprentissage des jeunes. Cette trousse sera disponible à la Maison des Jeunes Robert-Cliche et au Musée Marius-Barbeau. Sur demande, il sera possible de l’emprunter pour alimenter des activités dans les écoles, les bibliothèques ou autres événements dans les municipalités. Quant à la version courte des capsules, elles feront l’objet de campagne promotionnelle sur le web et les réseaux sociaux via les municipalités de la MRC Robert-Cliche et autres partenaires dans le milieu. Pour les visionner, rendez-vous sur Youtube et la chaîne Culture Beauce.

Un générique bien garni !

Projet inscrit dans l’entente de développement culturel 2014-2016 entre la MRC Robert-Cliche et le ministère de la Culture et des Communications du Québec, deux ans de recherche, documentation, de tournage et de montage ont été nécessaires pour arriver au produit lancé le 24 novembre dernier.  Au total, plus d’une quarantaine de bénévoles ont participé aux tournages pour les dix municipalités de la MRC Robert-Cliche. La recherche et documentation a été assumée et coordonnée par le Musée Marius-Barbeau tandis que la production par COGECOTV.

En plus des investissements inscrits dans l’entente de développement culturel de la MRC Robert-Cliche et du ministère de la Culture et des Communications du Québec, le projet bénéficie de la participation financière de la Caisse Desjardins Beauce-Centre, Raymond Chabot Grant Thornton et le CLD Robert-Cliche.

Visionnez la capsule de Saint-Victor Le Trappeur

Marché de Noël : près de 2 500 $ remis à deux organismes locaux

Les 12 et 13 novembre derniers, bon nombre de la région se sont rendus au Saloon Desjardins pour visiter le Marché de Noël de Saint-Victor mis en place par Caroline Lapointe, de la clinique d’orthothérapie Caroline Lapointe, et Anne-Marie Mathieu de Planiftime, de St-Victor. 

Caroline Lapointe, de la clinique d'orthothérapie Caroline Lapointe; Ginette Plante, responsable de la Victoroise; Jeanine Patry, responsable de la Maison des jeunes, et Anne-Marie Mathieu, de Planiftime

Caroline Lapointe, de la clinique d’orthothérapie Caroline Lapointe; Ginette Plante, responsable de la Victoroise; Jeanine Patry, responsable de la Maison des jeunes, et Anne-Marie Mathieu, de Planiftime

L’activité, qui suscite un grand intérêt d’année en année, mettait en vedette plus de 30 exposants de la région. Sur place : produits du terroir, accessoires pour enfants, décorations de Noël, bijoux et plus encore pour susciter l’intérêt de toutes les générations.

L’événement a permis aux organisatrices d’amasser pas moins de 2 500 $ qu’elles ont remis à deux organismes de la municipalité, soit la Maison des jeunes, qui a reçu une somme de 1 000 $, et la Victoroise, qui s’est vu octroyer le montant de 1 424,75 $.

« Nous tenons à remercier nos partenaires, soit la Municipalité de Saint-Victor, la Caisse des Sommets de la Beauce ainsi que Radio Beauce », indique Anne-Marie Mathieu. « Nous souhaitons également dire merci aux exposants et aux visiteurs qui, d’année en année, sont toujours au rendez-vous, ajoute Caroline Lapointe. On se dit à l’an prochain ! »