Berce du Caucase : un ennemi végétal dans la région

La Municipalité de Saint-Victor vous invite à signaler la présence de la berce du Caucase dès son apparition.

La berce du Caucase est une plante envahissante qui peut être néfaste pour la santé humaine. Sa sève contient des toxines activées par les rayons ultraviolets. Le contact avec celle-ci, combiné avec l’exposition à la lumière, peut causer des lésions cutanées semblables à des brûlures.

De plus, la berce du Caucase est très envahissante et colonise rapidement divers milieux. Elle nuit à la croissance des plantes indigènes et peut entraîner une perte de biodiversité. Elle représente donc un risque pour la santé et pour l’environnement.

Description de la plante

La plante peut varier de 1,5 à 5 mètres de hauteur et produire, lorsque mature, des ombelles aplaties mesurant de 20-50 cm avec de nombreuses petites fleurs blanches. Le bord des feuilles est fortement découpé, les tiges sont couvertes de poils rigides et de taches pourpres. Les graines produites peuvent rester viables plusieurs années dans le sol.

Attention de ne pas confondre avec des espèces similaires

Il est important de bien identifier la berce du Caucase afin de ne pas la confondre avec une espèce indigène du Québec, la berce laineuse (ou grande berce), qui lui ressemble beaucoup, mais qui n’est pas envahissante et ne pose pas de risque pour l’environnement, la santé ou l’économie.

Comment reconnaître la berce du Caucase, l’éradiquer et qui prévenir si vous en trouver ? Consultez le lien ci-dessous.

Démarches à suivre