La Ville de Beauceville, la Ville de de Saint-Joseph-de-Beauce ainsi que la Municipalité de Saint-Victor, en collaboration avec la MRC Robert-Cliche, lancent le projet pilote En route vers la collecte intelligente! Les municipalités se sont regroupées afin de mesurer les avantages économiques et environnementaux de la collecte intelligente. Suite aux résultats du projet pilote, les municipalités se prononceront sur l’implantation de ces nouvelles façons de faire sur l’ensemble du territoire.

Au total, 300 résidences ont été choisies pour participer au projet, soit 100 résidences par municipalités. Dès juin, le mode de collecte sera modifié dans ces secteurs choisis. « Toutes les municipalités de la MRC Robert-Cliche envoient leurs ordures à l’enfouissement. Le taux de récupération des matières recyclables dans notre région est d’environ 40 % alors qu’il devrait dépasser 60 %. Nous avons décidé d’agir aujourd’hui pour la protection de l’environnement tout en minimisant les coûts de gestion », explique Félix Nunez, directeur général de la ville de Beauceville et instigateur du projet.

La collecte intelligente

La collecte intelligente consiste à munir les bacs d’ordures de puces électroniques pour que les camions de collecte puissent comptabiliser le nombre de fois que le bac est mis au chemin. Par la suite, la taxe pour les déchets (inscrite aux taxes foncières) peut être déterminée en fonction de l’utilisation et le volume du bac utilisé. « Plus on recycle et on composte, moins on jette, moins souvent on met son bac à la collecte, et moins cela coûte cher! C’est une question d’équité, d’économie et de protection de l’environnement », explique M. Gilbert Caron, directeur général de la MRC Robert-Cliche.

 Financement

Le financement de ce projet est assuré en partie par le Fonds municipal vertMC de la Fédération canadienne des municipalités (FCM). La FCM a accordé une subvention de 89 500 $ pour ce projet pilote sur la collecte intelligente des matières résiduelles dans la MRC Robert-Cliche.

Le gouvernement du Canada a doté la FCM de 550 millions de dollars afin d’établir le Fonds municipal vertMC. Le budget 2016 prévoyait une dotation supplémentaire de 125 millions de dollars, qui sera ajoutée au Fonds en 2017–2018. Le Fonds appuie les partenariats et sert de levier aux projets financés par les secteurs public et privé afin d’atteindre des normes supérieures de qualité de l’air, de l’eau, du sol et de protection du climat.

Citations

« Le gouvernement du Canada est fier de soutenir des initiatives qui visent à relever certains des défis majeurs en matière d’environnement de notre époque, notamment la réduction des émissions de gaz à effet de serre. En apportant une solution novatrice à un problème de longue date, ce projet pilote fera prendre conscience des avantages sur les plans économiques et environnementaux, notamment en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre et de gestion des matières résiduelles, ce qui pourrait être bénéfique pour toutes les municipalités du Canada. »

— L’honorable Jim Carr, ministre des Ressources naturelles du Canada

« La FCM est fière d’aider la MRC Robert-Cliche à ouvrir la voie en matière de durabilité environnementale, sociale et économique. L’investissement d’aujourd’hui améliorera la qualité de vie des résidents locaux. Ce genre d’innovation locale est en outre susceptible d’inciter d’autres municipalités à créer un Canada plus vert.

— Clark Somerville, président de la FCM

Rappelons que la politique québécoise en gestion des matières résiduelles prévoit l’élimination des matières organiques des sites d’enfouissement au plus tard en 2022.