La catéchèse dans notre communauté chrétienne
En abolissant l’animation pastorale au primaire et au secondaire et en diminuant le temps alloué à l’enseignement religieux, le projet de loi 118, sur la place de la religion à l’école, a mis fin à un partenariat entre les Églises et l’école concernant la transmission de la foi aux jeunes.

On dit très souvent, et avec raison, que l’éducation chrétienne des jeunes concerne en premier lieu les parents. En même temps, on remarque qu’ils ont besoin de soutien pour accomplir cette tâche dans la mesure où transmettre la foi représente un héritage important à leurs yeux.

Notre communauté chrétienne a déjà pris l’initiative de la préparation aux sacrements: le pardon, l’eucharistie et la confirmation depuis plusieurs années; mais elle est invitée à aller plus loin.

Elle ne peut demeurer indifférente devant le retrait de l’enseignement religieux confessionnel des écoles. Elle ne peut rater cette mission de transmettre la foi aux enfants et ne peut pas les priver de ce chemin d’espérance, de ce roc qu’est Jésus-Christ. Elle voit dans cette situation l’occasion de responsabiliser les parents face à l’éducation de la foi et à leur redonner conscience de la grandeur de leur mission.

Après une journée d’informations avec les concepteurs de la Catéchèse biblique par le jeu et les symboles, le pasteur l’abbé Germain Tardif, les responsables de la pastorale sacramentelle et quelques personnes impliquées dans le domaine de l’éducation, se sont réunis afin de trouver la meilleure façon de relever le nouveau défi qui se présentait. Nous voulions une catéchèse adaptée aux jeunes d’aujourd’hui dans le but de leur faire vivre un cheminement de foi. Nous avons retenu la Catéchèse biblique par le jeu et les symboles. C’est une catéchèse de cheminement qui vise la formation à la vie chrétienne./

Son orientation générale :

Proposer la foi chrétienne de manière vivante et parlante pour amener des personnes à devenir des disciples de Jésus engagés, en Église, à transformer le monde.

Ses caractéristiques :

* Elle respecte les orientations énoncées par l’Assemblée des Évêques du Québec en matière de formation à la vie chrétienne.
* Elle permet de préparer les jeunes aux sacrements du pardon, de l’eucharistie et de la confirmation.
* C’est une catéchèse de cheminement qui propose 45 projets de 6 rencontres qui s’échelonnent sur trois ans et peuvent être vécus indépendamment les uns des autres.
Sa pédagogie, axée sur l’utilisation du jeu et des symboles, permet son utilisation auprès des enfants, des adultes ou lors de rassemblements intergénérationnels.

Chacun des parcours part de l’expérience de vie des jeunes et développe
leurs capacités :

la capacité d’énoncer les grandes convictions chrétiennes,
la capacité d’actualiser la Parole dans la vie de tous les jours,
la capacité de s’intérioriser pour avoir une vie spirituelle plus riche,
la capacité de faire un bon discernement moral,
la capacité d’ouverture et de tolérance à ce qui est différent de soi.

Malgré l’urgence d’offrir de la catéchèse aux jeunes, j’ai senti le besoin de me donner une formation de base en théologie et exégèse, de suivre la formation offerte par l’Université de Sherbrooke en rapport avec cette nouvelle catéchèse, de me sensibiliser aux découvertes en sciences humaines concernant le cheminement de la personne pour mieux faire grandir la foi et pour être en mesure d’accompagner adéquatement les catéchètes.

Le 24 février 2005, Madame Muguette Veilleux débutait cette catéchèse avec le projet de “Jonas” pour les 5-7 ans. Vingt-quatre jeunes ont participé activement aux rencontres, ont montré leurs talents artistiques et ont terminé ce projet avec une pièce de théâtre intitulée “ L’histoire de Jonas.” À Saint-Alfred, le même projet auquel participaient douze enfants, animé par Sr Jeanne d’Arc Lapointe s’est déroulé avec autant d’enthousiasme.

Pour terminer l’année 2006, deux projets sont présentement en cours. Madame Roxanne Lessard anime le projet “Daniel dans la fosse aux lions” pour les 8-10 ans et Madame Marthe Prévost anime le projet “La brebis perdue” pour les 5-7 ans. Les même projets sont aussi en marche à Saint-Alfred avec Sr Jeanne d’Arc Lapointe et Yvan Fecteau. Un troisième projet débutera le 6 novembre avec Olivette Poulin pour les 8-10 ans. Ce projet “Zachée” proposera une démarche pour le sacrement du pardon aux jeunes qui le désirent.

L’abbé Germain Tardif, Roxanne et moi, nous rencontrons les parents des différents groupes d’âge pour donner les informations concernant cette nouvelle catéchèse. Mon travail consiste à coordonner les activités rattachées à cette catéchèse: recruter des catéchètes, m’occuper des inscriptions, rencontrer les personnes accompagnatrices, prévoir le matériel s’il y a lieu, soutenir les catéchètes dans leur démarche etc. et l’abbé Germain se charge de la publicité par le biais du feuillet paroissial et lors des célébrations.

Ce qui est présenté ici n’est qu’un bref aperçu de ce que la Catéchèse biblique par le jeu et les symboles propose. Bien d’autres sujets peuvent être abordés comme le développement intégral de l’enfant, les moyens pédagogiques utilisés, le déroulement des rencontres, les compétences développées, l’importance du jeu et des symboles, la place de l’initiation sacramentelle, les histoires bibliques, la vie intérieure, les convictions chrétiennes, l’implication des parents etc. C’est une catéchèse qui fait place à l’expérience humaine et qui cherche comment intégrer Dieu dans le tiroir de la vie de l’enfant.

Ce projet de Catéchèse biblique par le jeu et les symboles continuera aussi longtemps que nous aurons l’appui des parents, des enfants et l’implication de toute la communauté chrétienne. Les résultats obtenus jusqu’à maintenant nous laissent croire que l’Esprit saint fait son oeuvre à travers cette approche catéchétique basée sur les textes de la Bible et les symboles, des moyens grâce auxquels Dieu parle au coeur de toute personne.

L’équipe de la catéchèse par Lisette Poulin
Pour nous rejoindre: paroisse@st-victor.qc.ca